Immo

Bien estimer ses futurs impôts grâce à un simulateur en ligne

Il est désormais possible de prévoir le montant de ses futurs impôts au moyen de l’utilisation d’un outil de calcul gratuit mis en place par la Direction Générale des Finances Publiques. Quelles sont les spécificités de ce simulateur, et pour qui est-il destiné ?

Simuler ses impôts

Le simulateur en ligne propose deux types de versions. Pour les déclarations de base du contribuable, le modèle simplifié est à sa disposition. Celui-ci renseigne alors les champs requis sur le formulaire : état civil, déclaration des revenus, pensions, retraites et rentes, des revenus des valeurs et des capitaux mobiliers ainsi que des revenus fonciers. Les plus-values de cession de valeurs mobilières, les droits sociaux et les gains assimilés sont également inscrits sur ledit formulaire. Le contribuable renseigne ensuite ses éventuelles charges déductibles : réductions et crédits d’impôt (dons aux organismes, cotisations syndicale des salariés et pensionnés, emploi d’un salarié à domicile, intérêts des emprunts réalisés pour la construction ou l’acquisition de la résidence principale … Quant au modèle complémentaire, il est destiné à tout contribuable qui déclare ses revenus issus d’activités agricoles, libérales et commerciales, les investissements en outre-mer ainsi que les déficits globaux.

L’accompagnement d’un expert-comptable

Il est également judicieux de faire appel à une expertise comptable afin de bien estimer ses futurs impôts et d’optimiser ses déclarations. En effet, certains dispositifs fiscaux ouvrent droit à des avantages et des possibilités de défiscalisation. Tel est le cas, par exemple, d’un particulier qui fait louer son bien meublé : il acquiert le statut de LMNP et de la défiscalisation qui en est issue.

De même, en souscrivant à une SCPI ou à une SIIC, ou en investissant dans les départements d’outre-mer, le contribuable bénéficie d’une fiscalité particulière. Il en est de même pour la souscription à d’autres produits d’épargne, dont l’assurance-vie, le PERP, etc. Par ailleurs, l’expert-comptable accompagne le contribuable dans sa déclaration en cas de cession, de succession ou de transmission de patrimoine.